Aménagement et décoration

Aménager une chambre d’enfant sans créer d’allergies ni de pollution

Même en étant bien entretenue, la chambre de bébé peut être un piège à allergies et une source de pollution. Cette situation peut être remédiée par le simple fait de connaitre les solutions pour éviter de la pollution intérieure. Voici des solutions très pratiques pour aménager une chambre d’enfant sans polluer l’atmosphère. Ce guide propose une liste des bonnes pratiques pour préserver un environnement sain dans la chambre des tout-petits.

Avant d’aménager la chambre : les recommandations

La pollution n’a pas d’état d’âme sur l’être humain et encore plus sur les nourrissons qui ont encore les poumons fragiles ! Pourtant, on n’a pas toujours la conscience qu’elle peut s’imbriquer partout même dans les meubles et les objets de décoration. En effet, le matériau de fabrication et la peinture peuvent contenir des substances polluantes et toxiques. Certains de ces éléments se trouvent dans les moquettes, les tapis ou encore le bois aggloméré. Avant même de choisir le papier-peint, la veilleuse, la literie ou encore le mobilier pour enfant, il serait donc prudent de bien s’informer sur leurs compositions. Mieux vaut choisir les boutiques de puériculture qui ne proposent que des produits sains pour l’enfant. Vous pouvez visiter le site lafoliedubebe.be pour se renseigner sur tous les articles de puériculture respectant les normes afin d’aménager une chambre d’enfant en toute quiétude.

La préparation de la chambre

Après avoir verni le parquet ou peint les murs, les particules des produits s’agglomèrent dans l’atmosphère pendant un temps avant de partir. Même les meubles dépoussiérés créent une pollution dans la chambre d’enfant. Par prudence, aménagez la chambre du futur bébé au moins 2 mois avant sa naissance.

Le revêtement : un parquet ou une moquette ?

La moquette est parfois un choix esthétique, mais peu recommandée pour la chambre de bébé. Préférez un parquet à clipser qui n’a pas besoin de colle pour se fixer.

Le couchage

Sur ce fait, choisissez d’office un matelas en coton ou en latex 100% naturel. De même pour les linges de lits, ils ne doivent pas contenir de pesticide, ni d’éléments synthétiques. Pour les peaux les plus sensibles, le choix du coton est indiscutable.

La récupération : quelle restriction ?

Pratique écolo, la récup a le vent en poupe. Pourtant, il faut savoir qu’il y a quand même des brocantes qui polluent l’atmosphère ! Ainsi, évitez de retaper un objet mélaminé qui est un élément très polluant !

L’aération de la chambre

Une chambre d’enfant doit être suffisamment aérée pour purifier l’air. Ouvrez les volets dans la journée pour permettre à la lumière naturelle de pénétrer la chambre et de terrasser les microbes, même les acariens les plus rebelles. Dès qu’il fait chaud, il est nécessaire d’ouvrir les fenêtres, car les acariens se multiplient rapidement à une température de 20°C.

L’entretien de la chambre

Enfin, il est peut-être temps de dire adieu aux produits d’entretien qui contaminent l’air. Ce conseil est valable pour entretenir toutes les pièces de la maison, y compris la chambre de bébé. Privilégiez les produits naturels comme le vinaigre d’alcool, le bicarbonate de soude et le savon noir qui sont, au même titre, efficaces que les détergents et les détachants.